Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 octobre 2014 4 30 /10 /octobre /2014 16:18

Titre original: The third gate

 

Note:

 

Quatrième de couverture:

 

« Énigmologue » de renommée mondiale, Jeremy Logan s’est spécialisé dans l’investigation et l’interprétation des phénomènes étranges et paranormaux. Mais quand il est recruté par le millionnaire Porter Stone, célèbre explorateur et archéologue, il est loin de se douter de ce qui l’attend. Stone est persuadé d’avoir trouvé l’emplacement de la tombe du mythique roi Narmer, premier pharaon à avoir unifié la haute et la basse Égypte, trois mille ans avant J.-C. Mieux, il est convaincu que le plus grand trésor de l’Égypte antique est enterré avec lui : la légendaire double-couronne de Narmer, que l’on dit dotée de pouvoirs extraordinaires. Enfouie depuis des millénaires dans l’un des lieux les plus inhospitaliers du monde : le Sudd, une immense zone de marécages et de mangroves inextricables à la frontière de l’Égypte et du Soudan. Dans ce décor de cauchemar mêlé de boue, de brume épaisse et de végétation pourrissante, une série d’accidents inexplicables réveille, au sein de l’équipe, la rumeur d’une ancienne malédiction : quiconque briserait le sceau de la troisième porte du tombeau serait promis à d’atroces souffrances. Logan a pour mission d’apaiser les craintes et de démêler le vrai du faux, mais plus son enquête avance, plus il soupçonne que Stone lui cache quelque chose. Quel danger terrifiant est tapi au fond du marais ? Et la plus grande découverte archéologique de tous les temps vaut-elle de courir un tel risque ?

 

Avis: 

 

Du mystère, le tombeau d'une momie, un lieu reculé et hostile en Egypte et Lincoln Child aux manettes......que demander de plus? tous les ingrédients sont réunis sur le papier pour donner un roman que l'on dévore en quelques heures! Malheureusement ca s'arrête là pour moi. Tous les éléments ne s'imbriquent pas les uns dans les autres et ne sont pas exploités comme ils auraient pu. On peut aussi se demander si l'auteur n'a pas voulu trop en faire.

Tout d'abord, l'histoire suit un énigmologue, "le personnage principal", mais dont l'action est bien réduite. Certes il est omniprésent mais il aurait pu tout aussi bien être archéologue ou psy que ca n'aurait pas changé la donne. De même, l'histoire des expériences de mort imminentes sont anecdotiques. Pourquoi autant en parler? Bien spur comme dans tous les romans abordant l'Egypte et de tombeau perdu, on attend  ( on espère) l'apparition de la momie!!!! Elle est là.....enfin par l'esprit..... Cela manque un peu de spectaculaire à mon goût.

Seul point vraiment positif est le paysage autour, le Sudd. Ce lieu fétide et à mille lieux de tout donne au roman une atmosphère lourde et oppressante. La boue et la pourriture entoure l'histoire et s'y infiltre lentement mais sûrement.

 

En plein dans ma lecture de la collection des Preston et Child, j'ai fait un détour par "La troisième porte" dont la quatrième de couverture m'avait m'y l'eau à la bouche. Finalement, j'en ressors déçue et sur ma faim. A vouloir exploiter trop de pistes, il me semble que Lincoln Child ne va pas au bout des choses dans ce roman.

Repost 0
Published by Sloopy - dans Fantastique
commenter cet article
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 00:15

marina 9788408101444Note:


 

premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4


Quatrième de couverture:

 

Au fil d'une promenade dans les vieilles rues de Barcelone, Oscar rencontre la jolie et mystérieuse Marina. Liés par un amour de plus en plus fort, les adolescents n'ont peur de rien, pas même de
suivre une femme au comportement bizarre... Qui est-elle ? Pourquoi se rend-elle sur une tombe gravée d'un papillon noir ?


Voilà Oscar et Marina lancés dans une aventure inoubliable à travers la ville, pour élucider une énigme vieille de plus de trente ans...


 

Avis:


En voilà une bonne découverte!! Je n'avais jamais lu Carlos Ruiz Zafon et je m'en mords les doigts.C'est un véritable plaisir de lire cet auteur. Moi qui suis sensible à l'atmosphère qui se
dégage d'une histoire, j'ai été comblée. On découvre un Barcelone brumeux, parfois pluvieux mais surtout mystérieux: des maisons abandonnées, des rues désertées, une ville où se côtoient ruines
et nouvelles constructions. Un terrain d'exploration sans fin pour Oscar qui se laisse porter d'un quartier à un autre au gré du vent. 


Le roman tout entier est plongé dans le mystère et on peut se délecter du talent de Carlos Ruiz Zafon pour entretenir ce sentiment. Quelle histoire!! Je ne m'attendais pas du tout à ce qui allait
se passer au long de ce roman: mystère, horreur, thriller. On frissonne sans pourtant que l'histoire bascule dans le gore ou les effusions de sang. Il est pourtant questions de meurtres,
d'expériences médicales et de récits tragiques. C'est une enquête des plus périlleuses et des plus dangeureuses dans laquelle les deux adolescents se lancent. Dans ce climat angoissant, certaines
scènes deviennent particulièrement prenantes tel que l'expédition d'Oscar et Marina dans une serre remplie de mannequins "vivants". Autant vous dire qu'à ce chapitre là, je n'en menais pas large.


Édité au rayon adulte et aussi en jeunesse, "Marina" est destiné à un large public. C'est certainement là que Carlos Ruiz Zafon sort son épingle du jeu. Son écriture n'est pas bornée à une
tranche d'âge. Facile d'accès, son écriture ne bascule dans aucun excès que ce soit dans la simplification pour la jeunesse ou une débauche d'horreur pour les plus âgés. Aujourd'hui les rayons
des librairies font la part belle aux ouvrages de Carlos Ruiz Zafon et le succès est au rendez-vous. Les blogs, forums et critiques dévorent ses romans.


 


Pour ma part, "Marina" une très belle découverte et il me tarde de commencer un nouveau roman de cet auteur.


 


Repost 0
Published by Sloopy - dans Fantastique
commenter cet article
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 12:46

abraham-lincoln.jpgTitre original: Abraham Lincoln, vampire hunter

 

Note:

 

premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4

 

 

Présentation de l'éditeur:

 

Dans un chalet, Abraham Lincoln, neuf ans, était agenouillé au chevet de sa mère.
— Mon tout petit… soupira-telle avant de rendre l'âme.
Ce n'est que plus tard qu'Abraham, endeuillé, apprendra que le mal funeste ayant emporté sa mère était l'œuvre d'un vampire…
Dès lors, il jura de consacrer sa vie à poursuivre un seul et unique objectif: exterminer tous les vampires. Grâce à sa stature légendaire, à sa force et à sa maîtrise de la hache, le jeune Lincoln s'engage sur le chemin de la vengeance, qui le mènera jusqu'à la Maison Blanche.

Si Abraham Lincoln est mondialement connu pour avoir sauvé l'Union et libéré des millions d'esclaves, sa lutte sans merci contre les morts-vivants est demeurée secrète pendant presque deux cents ans, jusqu'à ce que Seth Grahame-Smith ne tombe sur Le Journal Secret d'Abraham Lincoln. À l'aide de ce journal, Seth reconstitue la véritable histoire du plus grand président américain, dans un style biographique digne d’un David McCullough. Pour la première fois, il révèle la vérité cachée derrière la guerre de Sécession, ainsi que le rôle des vampires dans l'édification, l'essor et la quasi-chute des États-Unis d'Amérique.

 

 

Avis:

 

Voilà un livre qui me faisait de l'oeil depuis un long moment: un titre dès plus intigrants et une couverture délicieuse. Le grand Abraham Lincoln dont l'image est inscrite dans tous les esprits, en train de couper la tête de vampires! Quoi de plus pour me donner envie de lire ce roman??? Peut être l'autre livre de Seth Grahame-Smith, Orgueil et préjugés et zombies..... Vous l'aurez compris l'auteur s'attache à reprendre de grands classiques de notre histoire et les éclaire sous un autre jour ou plutôt sous une autre nuit.

On ne peut que s'amuser de cette biographie d'Abraham Lincoln. Tous les élèments de sa vie y sont, son enfance et son chemin jusqu'à son ascension au bureau oval. Cependant Seth Grahame-Smith nous livre une toute autre vérité sur la plupart des évènements tragiques de la vie du président. Mélangeant vérité et fiction, ce roman est intriguant et montre Abraham Lincoln sous les traits d'un véritable combattant, maniant la hâche comme personne. Pour appuyer son récit, l'auteur entrecoute les parties narratives avec des extraits des "vrais journaux intimes d'Abraham Lincoln" qui ont été mystérieursement retrouvés et confiés à Seth Grahame-Smith.  Petits plaisirs supplémentaires: les photos truqués ( ou peut-être pas) d'Abraham Lincoln avec sa hache, de vampires.....

Au cours des pages on découvre que les vampires ont toujours été présents dans la vie du président Lincoln et des américains. Esclavagisme, conquête des Etats-Unis et même la Guerre de Sécession sont l'oeuvre des vampires..... Détournant un mythe ô combien cher aux américians, Seth Graham-Smith s'amuse de son Histoire et nous fait souvent sourire. Jamais il ne tombe dans un portrait d'Abraham Lincoln ridicule ou comique mais on sent entre les lignes son talent de scénariste de série. C'est donc tout naturellement et sans grande surprise qu'une version cinéma est en cours de tournage.Le grand écran a de quoi se régaler avec ce roman.

 

 

                                            Abraham-Lincoln-Vampire-Hunter-Poster-674x1000.jpg

 

Pour résumé, Abraham Lincoln, chasseur de vampire est un très bon divertissement s'inscrivant parfaitement dans la mouvance littéraire actuelle.

Je ne résiste pas  à vous livrer un des secrets sur le 16ème président des Etats-Unis: Saviez-vous que sa barbe n'est pas un simple élément de style mais qu'elle dissimule en fait la cicatrice d'une blessure vampirique?

Repost 0
Published by Sloopy - dans Fantastique
commenter cet article
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 15:39

 

Dans mon précédent article, je vous parlais de l'adaptation au cinéma du roman de Seth Grahame-Smith. Voici alors la bande annonce de ce film. Attachez-vous!


 

 

 

 

Si vous souhaitez plus d'informations sur cette adaptation et le cinéma en général, je vous conseille l'excellent site internet Cinéaddict. 

Repost 0
Published by Sloopy - dans Fantastique
commenter cet article
4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 23:11

skeleton-creek-t2.jpgAnnée de publication en France: 2011


Note:

 

 

premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4

 

 

Quatrième de couverture:

 

Voilà ce qui arrive quand on est trop curieux.

Sarah et moi avons voulu percer les mystères de notre ville. À tout prix. Et nous nous sommes fait piéger. Car les secrets enfouis dans Skeleton Creek sont plus sombres qu'ils ne le paraissaient au premier abord.

Pièce après pièce, je tente de reconstituer le puzzle du passé. Il y a la drague, le fantôme de Joe Bush, il y a une société secrète, l'alchimiste, mon père...
Tout est lié. Tout est dangereux.Tout est écrit dans mon journal.

Sarah, elle, prend de plus en plus de risques. Caméra à l'épaule, elle s'introduit partout; elle n'ignore pourtant pas que quelqu'un - vivant ou mort - nous observe.
Chacun de ses films est plus terrifiant que le précédent.

Mais, nous le savons tous les deux, rien ne nous fera renoncer à découvrir ce que cachent les habitants de Skeleton Creek.

Lisez mon journal. Regardez les vidéos. Menez l'enquête.

 

 

Avis:

 

c'est avec une grande impatience que j'attendais la sortie du volume 2 de Skeleton creek. Donc dès sa sortie, je me suis précipitée chez mon libraire faire l'acquisition de ce roman. Skeleton creek 1 terminait sur une vidéo cliffhanger où Sarah et Ryan était dans une très mauvaise situation. 

Continuant sur le même principe, Skeleton creek 2 mêle la vidéo au journal de Ryan. L'ensemble est toujours bien soigné avec un journal comme on les aime avec des photos, des schémas et des mails collés dedans. Les vidéos de Sarah sont plus longues que dans le premier opus et réservent leur lot de frissons (dont une mauvaise blague de notre jeune cinéaste qui m'a fait sursauter). Même si j'ai trouvé les films moins prenant que dans Psychose, ils restent rythment parfaitement l'aventure.

Je ne m'étendrai pas trop sur l'intrigue pour ne rien voues réveler mais Engrenages met fin à cette aventure de Ryan et Sarah et d'une façon bien originale. Un net effort a été fourni puisque ce tome est plus long que son frère ce qui n'est pas pour nous déplaire. 


Je vous conseille donc ce roman si vous souhaitez savoir ce qui est arrivé à nos deux adolescents. Attention: vous devez lire le premier tome avant de vous lancer dans celui-ci si vous ne voulez pas être perdu. Les tomes 3 et 4 sont déjà parus aux Etats-Unis.


 

209483_175629572487837_162301533820641_426385_5010243_o.jpg

Repost 0
Published by Sloopy - dans Fantastique
commenter cet article
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 11:20

9782266048262FSConnue pour ses romans de vampires et son singulier personnage de Lestat, Anne Rice s'est attaquée à bien des mythes fantastiques tels que les sorcières,  les anges, les momies, la belle au bois dormant... Chroniqué il y a quelques mois, La momie est le choix de cette semaine pour notre extrait du mercredi.


 

   "La momie était en mouvement. Son bras droit était tendu, d'où pendaient des bandelettes déchirées, quand elle sortit du cercueil doré! Julie ne pouvait même pas crier. La momie s'avançait vers elle - vers Henry, qui lui tournait le dos - d'une démarche hésitante, tandis que la poussière s'envolait de ses linges pourris et qu'une forte odeur de moisi envahissait la pièce.

   " Bon Dieu, mais qu'est-ce que tu as?" s'écria Henry.

   La créature s'était placée derrière lui, et sa main tendue se refermait sur sa gorge.

  Henry se retourna, levant les mains par réflexe pour se protéger. La tasse de café retomba sur le plateau d'argent. Un grognement s'échappa de ses lèvres quand la créature entreprit de l'étrangler. Ses doigts s'agrippaient aux linges corrompus, la poussière s'éleva par volutes quand la momie dégagea son bras gauche pour mieux enserrer son adversaire.

   Henry poussa un cri ignominieux et se débarrassa de la créature avant de tomber à quatre pattes. Il s'empressa de se relever et traversa le salon à toute allure avant de gagner le hall d'entrée et la porte. 

  Muette de terreur, Julie contemplait la silhouette sinistre agenouillée à côté de la table du salon, haletante.

  Elle crut perdre la raison. Parcourue de tremblements violents, elle recula devant cette créature en haillons, ce mort qui était revenu à la vie, mais semblait maintenant incapable de se relever."

 

La momie d'Anne Rice

p76 / p77

Editions Pocket 1992


Repost 0
Published by Sloopy - dans Fantastique
commenter cet article
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 15:19

30945789 6997682Preston et Child sont des grands auteurs du style thriller/aventure. C'est avec Relic que j'ai découvert leur univers et depuis j'ai plongé dans de nombreuses enquêtes d'Aloysius Pendergast. L'action de ce roman se déroule en grande majorité dans le cadre grandiose et mystérieux du Museum d'histoire naturelle de New York dont les couloirs sont hantés par une créature effrayante. Frissons garantis!!! Vous pouvez retrouver la chronique que j'avais publié sur Relic à ce lien. L'extrait que je vous propose se situe tout au début de l'histoire..... Vous pourrez retrouver Relic chez les éditions Archipel ou en version poche chez J'ai lu.

 

"D'abord il fallait trouver Crocker, se dit Whittlesey. Ensuite il pourrait partir à la recherche des Kothogas et prouver qu'il n'avaient pas disparu depuis des siècles. Une telle découverte lui assurerait la célébrité. Un peuple de l'Antiquité, survivant au coeur de l'Amazonie dans une sorte de pureté originelle, celle de l'âge de pierre, et juché sur son plateau au-dessus de la jungle comme le Monde perdu de Conan Doyle. Non, décidément, il n'y avait pas de raison de craindre les Kothogas. Sauf cette hutte....

Il avança. [....] Là, de l'autre côté, se trouvait le cadavre d'un animal. Il reposait contre un arbre à la base duquel une spirale avaient été gravée, probablement lors d'un rituel.

[....] En s'approchant, il s'aperçut que la carcasse portait une chemise kaki. Un nuage de grosses mouches formait un essaim bourdonnant autour d'elle. Whittlesey remarqua que le bras gauche, martyrisé, était attaché à l'arbre au moyen d'une corde en fibres végétales, la paume de la main était resté ouverte. Ensuite il aperçut la tête, placée sous l'aisselle, le visage face au ciel, la partie arrière du crâne avait été arrachée. Les yeux vitreux regardaient vers le haut, les joues étaient gonflées.

Whittlesey avait retrouvé Crocker.

[...] Alors il remarqua que la forêt équatoriale, qui normalement bruissait de toute une rumeur vivante, s'était tue. Il tressaillit et se retourna vers la jungle. Quelque chose se déplaçait au sein de l'amas de broussailles qui bordait la clairière, deux yeux perçants couleur de feu liquide apparurent entre les feuilles."

 

Relic de Dougals Preston et Lincoln Child

Editions J'ai lu

p 14/15


Repost 0
Published by Sloopy - dans Fantastique
commenter cet article
25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 15:30

Midnight_Movie_Tobe_Hooper.jpgAnnée de publication en France: 2011


Note:


premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4


 

Remerciements: à Livraddict et à Michel Lafon pour ce partenariat


Quatrième de couverture:

"Ce serait pas mal de retourner à Austin et de faire un tour au festival, même si je me rappelais pas de quoi parlais mon film - sûrement de zombies et de sexe. Et j'avais pas du tout envie de me retrouver devant une salle remplie de geeks fans de films gore. Mais j'avais besoin de fric."

 

Un réalisateur de films d'horreur, Tobe Hooper, assiste à la projection de son premier film lors d'un festival de seconde zone. Ce film oublié, écrit par Tobe lorsqu'il avait quinze ans, n'a jamais été projeté en public.

Très vite, les spectateurs sont victimes de phénomènes étranges, effrayants, à la limite de l'inconcevable. Leurs amis sont également touchés. Et les amis de leurs amis... Le phénomène se propage à toute vitesse, et les cadavres s'accumulent dans l'Amérique entière.

Tobe Hooper comprend alors que, pour arrêter cette épidémie, il devra remonter aux origines de ce film maudit,ce film qu'on n'aurait jamais dû projeter à minuit.

 

 

Avis:

 

Avant de lire la quatrième de couverture, je ne savais pas qui était Tobe Hooper. Certes j'avais entrevu "Massacre à la tronçonneuse" et des bouts de "Postergeist" mais sans y porter plus d'attention que ça. C'est donc sans aucun à priori que j'ai abordé ce roman. La couverture est assez attrayante avec cette main sortant de la terre sous la pleine lune. On sait d'ores et déjà à quoi va ressembler le roman de Tobe Hooper. A noter une nouvelle fois que la quatrième de couverture est beaucoup trop développée et révèle trop de pans de l'histoire.

 

A la vue de la couverture, on s'attend à une histoire de zombie. Mais ça n'est pas si simple! Zombies, violences diverses, sexes, terrorisme..... voici le programme du roman.

 

Midnight Movie se présente sous la forme d'un ensemble de documents: articles de journaux, extraits de site internet, pensées des intervenant. Ces témoignages sont très différents, souvent sans liens directs mais gardant une trame commune autour du mal mystérieux qui touchent ces personnes ou leur entourage. En dépit de ce mélange de pensés et de documents, le roman est dynamique et l'action se succède. Certes ici pas de long monologue pour détailler le décor, les raisons ou le pourquoi mais plutôt une histoire racontée simplement comme elle est vécu et "pas romancée".


Le tout est soupoudré d'une bon dose d'humour et de décalage. Les personnages vont du geek plus vrai que nature à journaliste/musicien en passant par le réalisateur de film d'horreur au succès lointain. Tobe Hooper se place comme étant un simple personnage du roman qui certes sera plus présent dans le récit, mais sans aucune préférence ou mise en avant particulière. Il ne se fait d'ailleurs aucun traitement de faveur ni de cadeau. Ce côté véridique est tout à son honneur et donne un côté encore plus décalé à sa personne.

 

Voilà alors le très gros bémol de ce roman. Il y a énormément de sexe, de propos vulgaires, vraiment crus voir obscènes. Je pense avoir un seuil de tolérance assez normal dans ce domaine mais dans ce cas, cet aspect ma vraiment gêné dans ma lecture. Je ne connaissais pas Tobe Hooper et son univers mais aux dires de mes proches le sexe fait partie intégrante de ses films. J'ai quand même trouvé cela too much.

 

En dépit, de cette partie sexe que j'ai trouvé vraiment trop étendue et crue, j'ai accroché à ce roman au récit décousu mais qui se suit avec intérêt. Sans vouloir en révéler trop, la fin m'a plu par son absence d'explication (alors que d'habitude il m'en faut toujours plus) qui rend l'histoire encore plus étrange et par ses dernières pages sans happy end!

 

Un grand merci à Livraddict et aux éditions Michel Lafon pour ce partenariat.

 

 

LIVRADDICT-LOGOSans_titre_1264072340.JPG

 

 

 

.

 


Repost 0
Published by Sloopy - dans Fantastique
commenter cet article
24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 19:42

 

 

SkeletonCreek-1Titre original: Skeleton Creek - Ryan's journal


Editeur: Bayard  jeunesse


Année de parution: 2011


Note:

 

premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4


Quatrième de couverture:

 

Il se passe des choses étranges à Skeleton Creek. Des choses terrifiantes. Avec Sarah, ma meilleure amie, j'ai tenté de percer un sinistre secret. J'ai failli en mourir. A présent, je suis coincé chez moi, une jambe dans le plâtre. Je ne peux plus faire confiance à personne. C'est à peine si j'ose croire à ce que j'ai vu et entendu.

Depuis que nos parents nous ont interdit de communiquer, sarah et moi, je suis désespérément seul. Je m'efforce de mettre cette effrayante histoire par écrit pendant que Sarah, armée de sa caméra, poursuit notre enquête. A chacune de ses découvertes, elle m'envoie un mot de passe qui me permet de visionner la vidéo en cachette.

Ainsi, ensemble, nous continuons à traquer le mystère.

 

 

Avis:

 

Encore un roman jeunesse qui mérite le détour. Skeleton Creek est un livre tout à fait original qui se démarque dans le paysage littéraire. Ici le roman est ponctué de vidéos qu'il faut aller consulter sur Internet. Ce concept peut paraître déstabilisant dans un milieu où l'on a tendance à rester dans une vision traditionnelle du livre. Le mélange est ici bien dosé, le papier et la vidéo se complètent pour raconter cette étrange histoire: d'une part, le journal de Ryan et d'autre part les vidéos de Sarah.

 

09_poster.jpgLe design de ce roman est très soigné. Skeleton Creek est le journal d'un adolescent qui aime écrire des histoires pour exorciser ses peurs. Ainsi pour mettre en scène ce récit, le lecteur prend en main un véritable cahier customisé avec des têtes de mort. A l'intérieur, on découvre une écriture manuelle sur des pages avec des lignes. Tous ces éléments donnent vie et réalisme à ce journal de bord. Le lecteur a l'impression de rentrer dans les confidences de Ryan et de partager ses secrets, de connaître ses peurs et son avancé dans l'enquête.


La partie vidéo est aussi bien travaillée avec un style réaliste avec une caméra épaule comme dans le film "blairwitch".  Sarah et sa caméra nous donnent des frissons et contrastent avec l'enfermement de Ryan.  Certes si vous êtes habitués aux films d'horreur, ces vidéos ne vous impressionneront pas. Mais si comme moi, vous vous laissez prendre au jeu facilement, la première vidéo vous fera frémir.

 

Les deux personnages, comme le support qu'ils choisissent, ont des caractères opposés. Ryan est plutôt timide, introverti et se confie ses peurs à son journal. Au contraire, Sarah est téméraire, extravertie et entraîne son ami dans les situations les plus périlleuses. Un parfait duo pour mené une enquête dangereuse.

  

J'ai dévoré ce roman. Dès les premières pages ( et surtout la première vidéo), j'ai été prise dans l'histoire. J'ai essayé  de faire durer le plaisir au maximum mais ce roman est vraiment très très court. On termine le livre au début réel de l'action. On sait qu'il nous faut le tome 2 pour savoir ce qui est arrivé à Ryan et Sarah. C'est pour cela que j'ai mis une note de 3 sur 5 à Skeleton Creek. Certes, le principe de terminer sur un cliffhanger est très bien pour le suspens mais "achetez le tome 2 pour savoir la suite" est plus décevant.

Bien sûr, je me précipiterai sur le prochain volet dès sa sortie en librairie en fin juin. Il me tarde!!!!!!!!!!!!

gold1-19-.gif

Repost 0
Published by Sloopy - dans Fantastique
commenter cet article
29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 13:25

9782290023686FSTitre original:  The wheel of darkness

 

Date de publication en France: 2009

 

Note:

 

premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4


 

Quatrième de couverture:

 

Depuis que l'inspecteur Aloysius Pendergast et Constance Greene, sa pupille, ont embarqué sur le Britannia en quête d'un coffre volé dans un monastère, de mystérieux phénomènes se multiplient. Qui a bien pu soulever le couvercle du coffre contenant l'énigmatique relique tibétaine, l'Agozyen? D'où vient la puissance maléfique qui se déchaîne, semant la panique à bord du luxueux paquebot de croisière? La lutte qui s'engage semble désespérée... A moins que le secret de Constance puisse éviter la catastrophe.


 

Avis:

 

Le roman commence au coeur des montagnes enneigées du Tibet. Le lecteur est alors plongé en quelques pages dans le monde d'aventure et de mystère de l'inspecteur Alyosius Pendergast. Tout s'enchaîne avec beaucoup de rapidité et de rythme comme à l'habitude des romans de Preston & Child. Pendergast et Constance embarquent sur le Britannia pour récupérer une relique aux pouvoirs destructeurs qui a été volée dans un monastère tibétains.  Commence alors un huit clos au sein de ce bateau de croisière où les morts et disparitions se succèdent. On sent vite que le Britannia va suivre un destin style"Titanic". D'ailleurs le parallèle entre les deux navires est souvent fait par les protagonistes. On se doute donc fort bien de l'issue de la croisière. 

C'est avec grand plaisir que l'on retrouve Pendergast,ses méthodes atypiques, sa facilité de manipuler les autres et son art de surgir là où on ne l'attend pas. 

Un nouvelle fois j'ai dévoré ce Preston & Child. C'est ma seconde incursion dans le monde de Pendergast et je n'ai malheureusement pas suivi l'ordre chronologique des romans. Cependant j'ai été perdue par les nombreuses références au roman précédent,  Le livre des trépassés, que je n'avais pas lu. Les auteurs ne donnent pas  la possibilité au nouveau lecteur de profiter pleinement du récit en intégrant des annotations ou un court résumé.

Même si j'ai aimé La croisière maudite, j'y ai trouvé moins de plaisir que dans Relic. La fin m'a paru trop rapide après une croisière qui connaît quelques longueurs. J'aurai aimé un retour dans le monastère plus développé et moins évasif.


Il en reste un roman de grande qualité qui ravira les amateurs d'aventure.

 

Voici la bande annonce de ce roman

 


Repost 0
Published by Sloopy - dans Fantastique
commenter cet article