Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 19:00

ames-vagabondes.jpgTitre original: The host


Date de publication en France: 2008


Note:

 

premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4  premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4

 

 

Quatrième de couverture:

 

La Terre est envahie. L'humanité est en danger. Nos corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés. Mélanie Stryder vient d'être capturée. Elle refuse cependant de laisser place à l'être qui tente de la posséder. Quelque part, caché dans le désert, il y a un homme qu'elle ne peut pas oublier. L'amour pourra-t-elle la sauver?


 

Avis:

 

La quatrième de couverture annonce en grande partie la teneur du roman. "Les âmes vagabondes" s'inscrit dans le style science-fiction mais aussi romance. On pourrait même dire qu'il s'agit d'une romance teinté de science fiction... Hormis le contexte, de nombreuses lignes de Twilight se retrouvent cet ouvrage: le triangle amoureux, les amours impossibles, les choix "cornéliens"... Cependant l'alchimie Twilight n'est pas présente ici, certainement du fait que l'identification à l'héroïne est beaucoup plus difficile. La romance et l'issue du triangle amoureux sont les principaux noeuds de l'histoire. Même si Stephenie Meyer introduit des scènes d'action, il est regrettable qu'elle n'ait pas plus exploité les possibilités de l'univers qu'elle a crée et orienté son roman vers un genre plus science-fiction. Les passages évoquant la traque ou les chasses nocturnes à la recherche de denrées sont trop "gentilles" et on ne ressent que très peu l'urgence de la situation. Même si le dénouement du roman est cousu de fil blanc, on apprécie cependant les Happy End de Stephenie Meyer. 


"Les âmes vagabondes" se lira sans problème, plutôt vite avec une écriture simple et agréable mais ne laissera pas beaucoup de souvenirs au lecteur.

 

Voici la vidéo de présentation réalisée par l'éditeur:

 

Repost 0
Published by Sloopy - dans Fantastique
commenter cet article
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 19:47

hush-hush.jpgAnnée de publication en France: 2010

 

Note: 

 

premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4

 

 

 

Quatrième de couverture:

Son nom affole toutes les filles du lycée. Patch est beau, ténébreux, sulfureux. Mais lui ne voit que Nora...qui s'en passerait bien. Patch semble en savoir long, trop long sur son compte: la mort brutale de son père, son manque d'assurance, la moindre de ses pensées...L'attention qu'il lui porte la fascine, l'inquiète.

Qui est vraiment ce garçon? Est-il lié aux incidents bizarres qui se multiplient autour d'elle? Portland se bientôt le théâtre d'un combat vieux comme le monde. En suivant cette gueule d'ange jusqu'aux portes de la mort, la lycéenne risque bien de se brûler les ailes...

 

Avis:

 

Hush Hush surfe évidemment sur la vague Twilight et autres romans associé au terme "bit lit". Ce genre littéraire fait référence à des ouvrages destinées aux adolescents et plus particulièrement aux jeunes filles et qui met en scène des vampires, loup-garous ou tout autre monstre. Face à l'immense succès de ce style, le choix n'est pas évident parmi les nombreux ouvrages qui fleurissent dans nos librairies. Heureusement Hush Hush est un très bon choix. Comme la plupart des "bit lit", Hush Hush est très agréable à lire avec une écriture fluide et simple. Becca Fitzpatrick sait tirer son épingle du jeu et n'écris pas une "copie" de Twilight. Certes les thèmes abordés sont similaires avec une histoire d'attirance entre une jeune fille et un garçon mystérieux et le côté fantastique omniprésent du livre. Mais là où l'auteur change la donne, c'est en sachant préserver une partie du mystère jusqu'à la quasi fin du roman. On se doute bien ce que cache ce beau jeune homme mais l'histoire parallèle des attaques dont fait l'objet Nora reste plus sombre. Becca Fitzpatrick introduit plus d'action que Stepehenie Meyer et utilise quelques ficelles des romans plus adultes et noirs avec des attaques violentes et inquiétantes. 

L'histoire "d"amour" que l'on sait cousue de fils blancs entre Nora et Patch est pourtant moins directe et évidente que dans Twilight, ce qui n'est pas un défaut et bien au contraire. 

Il est cependant regrettable que le roman soit si court. Il laisse planer plein de zones d'ombre qui bien sûr donneront lieu à des suites. 

Seul bémol qui ne tient qu'à moi: "Patch", le prénom ou plutôt surnom du héros. Je ne cache pas que j'ai eu énormément de difficulté à assimiler ce sobriquet que j'ai trouvé à la limite du ridicule. 

En conclusion Hush Hush est un très bon roman "bit lit" qui se démarque de Twilight par des choix d'orientation différents en gardant cependant les atouts de son grand frère. Ce roman est addictif et signe certainement le début d'une longue série.

Repost 0
Published by Sloopy - dans Fantastique
commenter cet article
9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 17:14

9782266048262FS.gifTitre original: The Mummy or Ramses the Damned


Année de parution en France: 1992


Note:

 

premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4


 

Quatrième de couverture:

 

Il fut autrefois le plus grand de tous les pharaons. Mais ayant bu l'Elixir de Vie, il est aujourd'hui devenu Ramsès le Damné. Ressuscité dans l'Angleterre du début du siècle, il se cache sous l'identité du Dr Ramsey, spécialiste en égyptologie, et ne tarde pas à s'éprendre de Julie, fille de l'archéologue qui a découvert son tombeau. Mais un amour vieux de plusieurs millénaires ne cesse de le hanter et va le pousser à commettre un acte qui menace ses amis mortels du plus terrifiant des dangers.

 

 

Avis:

 

 

"La momie" est un roman agréable à lire sans être un best seller pour autant. Anne Rice nous plonge dans une atmosphère très agréable entre l'Egypte et l'Angleterre du début du 20ième siècle. Les décors sont  souvent luxueux  et baignés d'histoire. Les ambiances et Une ambiance de mystère et de découvertes règne sur cette histoire. Dès les premières pages du roman, on est intrigué, au même titre que les archéologues, par le tombeau de Ramsès et sa momie qui se révèlent encore plus étonnants que prévu. 

Le personnage de Ramsès est loin d'etre aussi terrifiant que pouvait laisser penser son état de momie. Au contraire, Anne Rice lui donne les traits d'un très bel homme au caractère paisible: rien de bien inquiétant. Au lieu de se cacher de tous pour ne pas révéler son identité et son secret, Ramsès n'hésite pas à parler de l'Egypte ancienne et ne laisse pas beaucoup planer de doutes. C'est d'ailleurs assez déstabilisant.

"La momie" est largement teintée de romance avec " ce coup de foudre" entre Ramsès et Julie, la fille de l'archéologue qui a découvert le tombeau du pharaon. On voit très vite se dessiner les problématiques de cette situation.

Mais alors pourquoi Pocket classe ce roman dans la section terreur et pas tout simplement fantastique? On doit peut être cela au personnage violent et emprunt de vengeance qu'est Cléopatre. Ramenée aussi à la vie et pour l'éternité cell- ci va vraiment donner au lecteur ce qu'il entends par une "momie classique". Il faudra d'ailleurs attendre que Cléopatre fasse son apparition pour que l'action commence véritablement ( à peu près à la moitié du roman).  Mais le roman reste loin d'être effrayant.

En résumé, "la momie" est un roman sans grande envergure, distrayant et agréable pour son coté archéologie/ Egypte ancienne.

 


Repost 0
Published by Sloopy - dans Fantastique
commenter cet article
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 22:38

uw78ardd.jpg

 

 

Note :

premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4

 

Avis:

 

C'est sans aucun détour que je donne 4 étoiles à cette saga Twilight. J'entends déjà les "défenseurs" de la véritable littérature: "Twilight, c'est pour les midinettes et ça mérite pas un article". Certes cette série s'adresse clairement à la gente féminine mais ça n'est pas pour autant que cela est réducteur.  Je crois que le but premier d'un roman est de pouvoir s'évader et de ressentir un panel d'émotions. Pourtant plus enclin à lire des romans policiers,  j'ai dévoré les Twilight. Le temps de la lecture de ces romans, j'ai retrouvé mes quinze ans. J'ai attendu, frémi, rougi. Je me suis laissée porter par l'histoire de Bella et Edward. 

La thématique des vampires est bien sûre au coeur du noeud de ces romans ( et peu à peu des loups garou aussi). Elle confère à Edward et à son entourage son côté mystérieux et attirant. Mais là, nous sommes loin du "Dracula" de Bram Stocker. Contrairement à l'oeuve irlandaise qui nous décrivait un être profondément cruel, méchant et effrayant, on aurait plutôt envie de devenir un vampire de la famille d'Edward: un clan modèle, riche, beau et qui ne tue pas d'humain. Les autres vampires de la série sont certes plus méchants et plus enclins à laisser parler leur vraie nature mais rien de bien effrayant. Donc à la lecture de Twilight, ne vous attendez pas à frissonner de peur. Nous ne sommes clairement pas dans le fantasy horreur.  

 Stéphenie Meyer a su remettre au goût du jour le thème du prince charmant, un brin mystérieux dans un histoire d'amour inconditionnel. Le fait que cette aventure soit vécue par une jeune fille "normale" renforce le côté "conte de fée" et permet une identification plus probable avec le personnage de Bella.  Ce dernier point est d'ailleurs grandement développé grâce à l'écriture à la première personne. Le lecteur suit les pensées de Bella et rentre dans la peau de cette jeune fille à la destinée peu commune.

 L'histoire est souvent prévisible mais ce n'est pas pour cela que l'on perd  plaisir à lire. L'écriture de Stephenie Meyer est simple, claire et ne cherche pas à donner dans la figure de style. 


La saga Twilight est réellement addictive et on a dû mal à voir s'achever l'aventure avec la fin du tome 4. Stephenie Meyer, face à ce succès, a publié un spin off  "l'appel du sang" qui malheureusement s'avère être une simple opération marketing sans grand intérêt. De même, les adaptations cinéma ne sont pas des grandes réussites au point de vue de qualité même si au niveau financier les films Twilight ont été une poule aux oeufs d'or.

Twilight ne fera certainement pas le bonheur de ces messieurs qui n'y trouveront pas de quoi  se divertir. Mais pour le reste de la population, n'hésitez pas à vous plonger dans la saga de Stephenie Meyer qui ne vous laissera pas indifférent.

Repost 0
Published by Sloopy - dans Fantastique
commenter cet article
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 21:53

30945789 6997682

Titre original: Relic

 

Date de publication en France: 1996

 

Note:

 

 

premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-7


 

Quatrième de couverture:

 

Le Muséum d'histoire naturelle de New York prépare une grande exposition sur les croyances mystiques des peuples primitifs. Mais une série de meurtres sauvages sème la panique... D'où vient cette présence mystérieuse qui semble hanter les recoins du musée? C'est ce que Aloysius Pendergast, expert du FBI, est bien décidé à découvrir. La réponse pourrait-elle se trouver dans les sous-sols, là où ont été oubliées ces mystérieuses caisses, derniers vestiges d'une exploration en Amazonie dont personne n'est revenu?


 

Avis:

 

Attention: Coup de coeur!!! Relic réunie toutes les clefs du roman à succès: mystère, suspens, action et aventure. Les trois premiers chapitres du livre relatent des disparitions dans des différents lieux du globe, des crimes que l'on sait liés mais sans savoir comment et pourquoi. Mais le mystère est déjà là.

 

Le Muséum d'histoire naturelle offre à l'histoire un cadre grandiose, aux recoins insoupçonnés et aux sous-sols oubliés. Les salles sont nombreuses et peuplées de squelettes, d' animaux empaillés et autres curiosités. Dans ce cadre sombre et silencieux, le lecteur n'a aucun mal à imaginer que quelque chose se cache au sein du musée. Est-ce un tueur, une bête féroce, une malédiction? L'atrocité des meurtres nous déroute. Avec une grande efficacité, Preston et Child ne laissent rien de coté et distillent avec soin les indices, les révélations et ce jusqu'à la toute dernière page. 

 

Si vous aimez le mystère, les thrillers, que vous avez une âme d'aventurier ou de Professeur Jones, vous apprécierez sans aucun doute Relic.

 

Relic a fait l'objet d'une adaptation au cinéma que je n'ai pas vu mais qui est classé dans la catégorie film d'horreur. Voici la bande annonce:

 

 

Repost 0
Published by Sloopy - dans Fantastique
commenter cet article
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 22:07

apprenti-epouvanteur.jpgTitre original: The Spook's Apprentice


Année de publication: 2005

 

Note:

 

premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-7premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-7

 

 

Résumé:

 

Thomas Ward a bien curieux avenir. Septième fils d'un septième fils, il se voit confier en apprentissage à l'Epouvanteur. Cet homme sillonne les villages pour venir en aide aux habitants en combattant les spectres, gobelins, sorcières et autres êtres malfaisants. Depuis son plus jeune âge Tom voit et ressent des choses que les autres ne perçoivent pas. Il va devoir apprendre à affronter ses peurs pour suivre son apprentissage auprès de l'Epouvanteur.  Installé pour ses études dans la maison de son maître,  il fait la connaissance d'Alice, une jeune fille bien étrange aux chaussures pointues. Très vite et sans qu'il n'ait eu le temps d'apprendre à combattre, Tom libère malencontreusement une puissante sorcière. Les ennuis ne font que commencer...

 

Avis:

 

L'apprenventi épouvanteur est une série de roman destiné à un public jeune mais averti. Facile à lire ,ce roman débute doucement et l'atmosphère fantastique s'installe peu à peu. Il faut attendre réellement la moitié du livre pour voir l'histoire démarrée. A partir de là l'action va bon train, les péripéties s'enchaînent et notre héros ne s'attire que des ennuis. On se laisse facilement entraîner dans l'aventure et on suit avec intérêt l'intrigue. Les personnages qui entourent Tom cachent des secrets qui s'en aucun doute refont surface dans les tomes suivant de la série. Difficile de ne pas faire un parallèle avec Harry Potter et c'est peut etre là le principal obstacle. Roman de taille modeste voir court, il ne bénéficie pas de la mise en scène et du goût pour le détail de JK Rowling qui font de Harry Potter un monde à part entière ,vaste et imaginé. En si peu de pages difficile d'égaler le sorcier à la cicatrice. On peut regretter qu'il n'y ait pas plus de descriptions, de détails sur les décors pour favoriser l'imagination du lecteur. Cependant, je pense qu'il faut laisser une chance à la de saga pour voir si l'intrigue et les personnages prennent de l'ampleur.  Alors à suivre...

Repost 0
Published by livrophile.over-blog.com - dans Fantastique
commenter cet article
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 12:07

livre-l-appel-du-sang-482-0.jpgSous titre: La seconde vie de Bree Tanner

Titre original: The short second life of Bree Tanner

Année de publication: juin 2010

 

Note:

premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-7premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-7premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-7premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-7

 

 

Résumé:


Bree Tanner est un vampire. Alors adolescente elle découvre la vie vampirique au sein d'une armée de "nouveaux nés" comme elle.  Bree et son clan sèment la terreur la nuit sur Seattle. Dirigés par le mystérieux Riley, ces vampires vivent reclus et dans une ignorance des règles de leur nouvelle vie. Bree va nouer des liens forts avec Diego, un autre membre de leur clan. Très vite, tous les deux vont nourir des doutes quant aux intentions de Riley et sur leur propre condition. Mais une grande menace avancent vers ces vampires et pour leur survie ils vont devoir l'affronter: les Cullens.

 

Avis:


L'appel du sang intègre le troisième volume de la série Twilight. Stephenie Meyer dans un roman toujours à première personne, explore le personnage de Bree Tanner dans ses débuts de vie vampirique. Ce roman anecdotique écrit en gros caractère aurait certainement mérité un chapitre d'un des volumes Twilight mais pas un livre à part entière.

L'appel du sang est clairement destiné aux fans de la saga Twilight. Le lecteur extérieur à ce phénomène littéraire ne trouvera guère d'intérêt à cet ouvrage et aucune explication contextuelle n'est donnée pour l'aider à intégrer le roman. Ce roman est décevant et nous n'y retrouvons guère le plaisir des autres livres Twilight.

Repost 0
Published by livrophile.over-blog.com - dans Fantastique
commenter cet article