Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 17:14

9782266048262FS.gifTitre original: The Mummy or Ramses the Damned


Année de parution en France: 1992


Note:

 

premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4


 

Quatrième de couverture:

 

Il fut autrefois le plus grand de tous les pharaons. Mais ayant bu l'Elixir de Vie, il est aujourd'hui devenu Ramsès le Damné. Ressuscité dans l'Angleterre du début du siècle, il se cache sous l'identité du Dr Ramsey, spécialiste en égyptologie, et ne tarde pas à s'éprendre de Julie, fille de l'archéologue qui a découvert son tombeau. Mais un amour vieux de plusieurs millénaires ne cesse de le hanter et va le pousser à commettre un acte qui menace ses amis mortels du plus terrifiant des dangers.

 

 

Avis:

 

 

"La momie" est un roman agréable à lire sans être un best seller pour autant. Anne Rice nous plonge dans une atmosphère très agréable entre l'Egypte et l'Angleterre du début du 20ième siècle. Les décors sont  souvent luxueux  et baignés d'histoire. Les ambiances et Une ambiance de mystère et de découvertes règne sur cette histoire. Dès les premières pages du roman, on est intrigué, au même titre que les archéologues, par le tombeau de Ramsès et sa momie qui se révèlent encore plus étonnants que prévu. 

Le personnage de Ramsès est loin d'etre aussi terrifiant que pouvait laisser penser son état de momie. Au contraire, Anne Rice lui donne les traits d'un très bel homme au caractère paisible: rien de bien inquiétant. Au lieu de se cacher de tous pour ne pas révéler son identité et son secret, Ramsès n'hésite pas à parler de l'Egypte ancienne et ne laisse pas beaucoup planer de doutes. C'est d'ailleurs assez déstabilisant.

"La momie" est largement teintée de romance avec " ce coup de foudre" entre Ramsès et Julie, la fille de l'archéologue qui a découvert le tombeau du pharaon. On voit très vite se dessiner les problématiques de cette situation.

Mais alors pourquoi Pocket classe ce roman dans la section terreur et pas tout simplement fantastique? On doit peut être cela au personnage violent et emprunt de vengeance qu'est Cléopatre. Ramenée aussi à la vie et pour l'éternité cell- ci va vraiment donner au lecteur ce qu'il entends par une "momie classique". Il faudra d'ailleurs attendre que Cléopatre fasse son apparition pour que l'action commence véritablement ( à peu près à la moitié du roman).  Mais le roman reste loin d'être effrayant.

En résumé, "la momie" est un roman sans grande envergure, distrayant et agréable pour son coté archéologie/ Egypte ancienne.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Sloopy - dans Fantastique
commenter cet article

commentaires