Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 15:19

30945789 6997682Preston et Child sont des grands auteurs du style thriller/aventure. C'est avec Relic que j'ai découvert leur univers et depuis j'ai plongé dans de nombreuses enquêtes d'Aloysius Pendergast. L'action de ce roman se déroule en grande majorité dans le cadre grandiose et mystérieux du Museum d'histoire naturelle de New York dont les couloirs sont hantés par une créature effrayante. Frissons garantis!!! Vous pouvez retrouver la chronique que j'avais publié sur Relic à ce lien. L'extrait que je vous propose se situe tout au début de l'histoire..... Vous pourrez retrouver Relic chez les éditions Archipel ou en version poche chez J'ai lu.

 

"D'abord il fallait trouver Crocker, se dit Whittlesey. Ensuite il pourrait partir à la recherche des Kothogas et prouver qu'il n'avaient pas disparu depuis des siècles. Une telle découverte lui assurerait la célébrité. Un peuple de l'Antiquité, survivant au coeur de l'Amazonie dans une sorte de pureté originelle, celle de l'âge de pierre, et juché sur son plateau au-dessus de la jungle comme le Monde perdu de Conan Doyle. Non, décidément, il n'y avait pas de raison de craindre les Kothogas. Sauf cette hutte....

Il avança. [....] Là, de l'autre côté, se trouvait le cadavre d'un animal. Il reposait contre un arbre à la base duquel une spirale avaient été gravée, probablement lors d'un rituel.

[....] En s'approchant, il s'aperçut que la carcasse portait une chemise kaki. Un nuage de grosses mouches formait un essaim bourdonnant autour d'elle. Whittlesey remarqua que le bras gauche, martyrisé, était attaché à l'arbre au moyen d'une corde en fibres végétales, la paume de la main était resté ouverte. Ensuite il aperçut la tête, placée sous l'aisselle, le visage face au ciel, la partie arrière du crâne avait été arrachée. Les yeux vitreux regardaient vers le haut, les joues étaient gonflées.

Whittlesey avait retrouvé Crocker.

[...] Alors il remarqua que la forêt équatoriale, qui normalement bruissait de toute une rumeur vivante, s'était tue. Il tressaillit et se retourna vers la jungle. Quelque chose se déplaçait au sein de l'amas de broussailles qui bordait la clairière, deux yeux perçants couleur de feu liquide apparurent entre les feuilles."

 

Relic de Dougals Preston et Lincoln Child

Editions J'ai lu

p 14/15


Partager cet article

Repost 0
Published by Sloopy - dans Fantastique
commenter cet article

commentaires