Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 15:30

Midnight_Movie_Tobe_Hooper.jpgAnnée de publication en France: 2011


Note:


premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4


 

Remerciements: à Livraddict et à Michel Lafon pour ce partenariat


Quatrième de couverture:

"Ce serait pas mal de retourner à Austin et de faire un tour au festival, même si je me rappelais pas de quoi parlais mon film - sûrement de zombies et de sexe. Et j'avais pas du tout envie de me retrouver devant une salle remplie de geeks fans de films gore. Mais j'avais besoin de fric."

 

Un réalisateur de films d'horreur, Tobe Hooper, assiste à la projection de son premier film lors d'un festival de seconde zone. Ce film oublié, écrit par Tobe lorsqu'il avait quinze ans, n'a jamais été projeté en public.

Très vite, les spectateurs sont victimes de phénomènes étranges, effrayants, à la limite de l'inconcevable. Leurs amis sont également touchés. Et les amis de leurs amis... Le phénomène se propage à toute vitesse, et les cadavres s'accumulent dans l'Amérique entière.

Tobe Hooper comprend alors que, pour arrêter cette épidémie, il devra remonter aux origines de ce film maudit,ce film qu'on n'aurait jamais dû projeter à minuit.

 

 

Avis:

 

Avant de lire la quatrième de couverture, je ne savais pas qui était Tobe Hooper. Certes j'avais entrevu "Massacre à la tronçonneuse" et des bouts de "Postergeist" mais sans y porter plus d'attention que ça. C'est donc sans aucun à priori que j'ai abordé ce roman. La couverture est assez attrayante avec cette main sortant de la terre sous la pleine lune. On sait d'ores et déjà à quoi va ressembler le roman de Tobe Hooper. A noter une nouvelle fois que la quatrième de couverture est beaucoup trop développée et révèle trop de pans de l'histoire.

 

A la vue de la couverture, on s'attend à une histoire de zombie. Mais ça n'est pas si simple! Zombies, violences diverses, sexes, terrorisme..... voici le programme du roman.

 

Midnight Movie se présente sous la forme d'un ensemble de documents: articles de journaux, extraits de site internet, pensées des intervenant. Ces témoignages sont très différents, souvent sans liens directs mais gardant une trame commune autour du mal mystérieux qui touchent ces personnes ou leur entourage. En dépit de ce mélange de pensés et de documents, le roman est dynamique et l'action se succède. Certes ici pas de long monologue pour détailler le décor, les raisons ou le pourquoi mais plutôt une histoire racontée simplement comme elle est vécu et "pas romancée".


Le tout est soupoudré d'une bon dose d'humour et de décalage. Les personnages vont du geek plus vrai que nature à journaliste/musicien en passant par le réalisateur de film d'horreur au succès lointain. Tobe Hooper se place comme étant un simple personnage du roman qui certes sera plus présent dans le récit, mais sans aucune préférence ou mise en avant particulière. Il ne se fait d'ailleurs aucun traitement de faveur ni de cadeau. Ce côté véridique est tout à son honneur et donne un côté encore plus décalé à sa personne.

 

Voilà alors le très gros bémol de ce roman. Il y a énormément de sexe, de propos vulgaires, vraiment crus voir obscènes. Je pense avoir un seuil de tolérance assez normal dans ce domaine mais dans ce cas, cet aspect ma vraiment gêné dans ma lecture. Je ne connaissais pas Tobe Hooper et son univers mais aux dires de mes proches le sexe fait partie intégrante de ses films. J'ai quand même trouvé cela too much.

 

En dépit, de cette partie sexe que j'ai trouvé vraiment trop étendue et crue, j'ai accroché à ce roman au récit décousu mais qui se suit avec intérêt. Sans vouloir en révéler trop, la fin m'a plu par son absence d'explication (alors que d'habitude il m'en faut toujours plus) qui rend l'histoire encore plus étrange et par ses dernières pages sans happy end!

 

Un grand merci à Livraddict et aux éditions Michel Lafon pour ce partenariat.

 

 

LIVRADDICT-LOGOSans_titre_1264072340.JPG

 

 

 

.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Sloopy - dans Fantastique
commenter cet article

commentaires

Riz-Deux-ZzZ 13/07/2011 13:49


Moi, le manque d'explication à la fin m'a plutôt dérangé au contraire... La lettre de Marcus fait tellement psychopathe en quête de vengeance que ça m'a donné envie d'en savoir plus... (Tobe Hooper
si tu me lis, je veux un autre roman qui part de cette lettre !)

Tu trouves qu'il n'y a pas d'happy end ? Je trouve que l'histoire de Janine et Eric qui se consolent l'un l'autre c'est un peu cul-cul... Et la fin avec Tobe était prévisible... Je n'en parle pas
dans mon billet qui sera en ligne le 29 mais je vais peut-être rajouter une ou deux petites phrases en fait ! =)


Sloopy 15/07/2011 20:10



De nombreuses personnes m'ont dit que la fin avec Tobe était typique mais je ne m'y attendais pas. Je te concède que l'histoire de Janine et Eric n'est pas des plus évoluées. 


J'aurai quand quand même aimé savoir vraiment ce qui s'est passé lors de ce tournage....



Zirko 26/06/2011 21:17


Ca a vraiment l'air très sympa comme livre.

Il faudra que tu me le prêtes !


Sloopy 27/06/2011 14:04



je te l'amène la semaine prochaine



gridou 26/06/2011 09:21


Je passe. Je ne suis pas très zombie...