Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2011 7 31 /07 /juillet /2011 10:00

9782253157304FSTitre orginal: Gut gegen Nordwind


Première publication en France: 2010


Note:

 

premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4  premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4

 

 


Quatrième de couverture: 


Un homme et une femme.

Ils ne se connaissent pas mais échangent des mails. Jusqu'à devenir accros. 

Jusqu'à ne plus pouvoir se passer l'un de l'autre, sans se rencontrer pour autant...

Savoureux et captivante, cette comédie de moeurs explore avec finesse et humour la naissance du sentiment amoureux.

 

 

Avis:

 

Léger et rafraîchissant, Quand souffle le vent du nord est un très bon compagnon estival. Daniel Glattauer rajeunit le roman épistolaire en l'écrivant dans l'air des emails et de ses codes. A l'heure où les sites de rencontres, les chats et les forums touchent de plus en plus de gens, ce roman est crédible et humain. Certes on sait où l'auteur veut en venir. L'histoire est simple et cousue de fil blanc. Mais justement ce côté prévisible rend le récit plus réaliste et permet au lecteur ( plus fortement à la lectrice) de se retrouver dans les personnages d'Emmi et de Léo. Il n'est plus inimaginable de trouver l'âme soeur sur Internet. Sans prétention, ce roman se lit avec plaisir et légèreté. Cette intrusion dans la vie personnelle d'Emmi et Léo est savoureuse.

 

Devenu actuellement une mode que j'apprécie très moyennement, le récit ne se termine pas  à la fin du roman et vous pouvez lire en dernière page que la suite et la fin seront disponibles dans le prochain livre de l'écrivain. Comment arrive-t-on aujourd'hui à publier deux livres avec une histoire qui il y a encore quelques années n'occupait qu'un ouvrage?  La traduction française amène aussi souvent à cette pratique pour des questions de rentabilité comme pour le trône de fer.


En conclusion, parfait pour votre été, Quand souffle le vent du Nord vous fera passer un agréable moment au soleil.


Partager cet article

Repost 0
Published by Sloopy
commenter cet article

commentaires

Isa 17/08/2011 13:36


Je fais partie de la minorité qui n'a pas apprécié. Un roman qui ne m'a pas parlé. ça arrive !!!


Sloopy 17/08/2011 19:25



oh que oui!! 



pyrausta 09/08/2011 11:11


tu pourras trouver ma critique sur mon blog.J'ai beaucoup aimé ce roman sans autre pretention que de donner de la legerete et du plaisir.Par contre ,non...la suite n'etait pas prevue par l'auteur
qui voulait terminer sur une note douce amere..Mais la pression mediatique et celle du public a fait qu'il s'est resolu à en ecrire une...C'est du moins ce que j'ai lu.Suite que j'ai lue aussi et
qui ,à mon avis ,est encore meilleure.Les personnages evoluent ,s'inversent meme....


Sloopy 09/08/2011 15:42



merci pour cette précision sur la suite. Je vais de ce pas voir ta critique



Véro 02/08/2011 14:04


Ca y est, je l'ai fini hier soir...la fin est un peu brutale, je ne m'attendais pas tout à fait à ça.

Comme je l'ai dit, c'est un peu longuet par moments, et j'avoue que si j'avais été à la place d'un des deux personnages, j'en aurais eu ma claque plus tôt, de ces échanges qui virent facilement à
la prise de tête!!

Mais bon j'avais envie de le lire, c'est fait; et on ne tombe pas toujours sur des livres qui nous enchantent...sinon, ça se saurait! ;-)


Sloopy 02/08/2011 19:35



ce roman a l'avantage d'être très rapide à lire



Laure 01/08/2011 19:58


Je n'ai pas du tout aimé !! je n'ai pas cru le finir !


Sloopy 06/08/2011 15:08



lol je crois qu'il faut déjà passer l'étape des premières pages. Après le style est très particulier et je comprends qu'on puisse ne pas accrocher. Je te félicite quand même pur l'avoir terminé
alors que tu n'as psa aimé. Je n'ai pas assez de courage pour ça et je repose dans la bibliothèque les livres avec lesquels je n'accroche pas et ce, sans les avoir fini.



Véro 31/07/2011 23:55


Je suis justement en train de le lire...par moments, c'est un peu longuet, ces échanges qui finalement parlent pour ne rien dire...on a l'impression de tourner en rond.
Pour autant, comme tu le dis si bien, c'est tout à fait adapté à une lecture estivale, au soleil (pour moi, c'était dans le train)...
Je vais le finir, même si je redoute une fin un peu abrupte...
J'ai lu également "les heures souterraines" de Delphine de Vigan, et j'ai bien aimé.


Sloopy 01/08/2011 21:12



le début du roman m'a paru long effectivement et je ne cache pas que j'ai lu certains mails en travers