Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 19:16

9782843375910.jpgEditeur: Anne Carrière éditions


Année de parution: 2011


Note:

premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4

 


Quatrième de couverture:


Septembre 2001. La discrète Samantha Fallow mène une vie paisible à Hampstead, un quartier huppé de Londres. Elle travaille à domicile pour le magazine féminin You and I. Couples en vrille, amours adolescentes, démon de midi ? Samantha, qui se cache derrière le pseudonyme de « Miss Sweety », répond à tous les coeurs brisés. Pour y parvenir, elle compte davantage sur son doctorat en psychologie que sur sa propre expérience ; à 36 ans, elle est toujours célibataire, et habite chez sa grand-mère et sa grand-tante, toutes deux octogénaires. Cette vie sans histoires est bouleversée le jour où Samantha reçoit, dans le courrier des lecteurs, une lettre la menaçant de mort. Ce n’est que la première d’une longue série… La police, mobilisée par les risques d’attentat terroriste, ne prend pas ces menaces au sérieux. Bien que n’ayant pas l’étoffe d’un détective, la jeune femme décide alors de découvrir qui est l’auteur de ces missives, avec l’aide de sa grand-mère et sa grand-tante. Le jour où elle retrouve ses propres cheveux, récemment coupés, dans sa boîte aux lettres, Samantha n’a plus que deux solutions : découvrir qui la tourmente ainsi ou s’enfuir. Conçu comme un roman policier, Miss Sweety retrace avec humour la vie de trois femmes aux destins différents, réunies sous le même toit. Comme dans ses précédents romans, Valérie Saubade s’amuse à croquer des personnages burlesques ou émouvants, dont on découvre le passé et les failles au fil des pages.

 

Avis:

 

Miss Sweety est un vent de fraîcheur et de délicatesse. Drôle et léger, ce roman se lit avec plaisir et les situations portent souvent à sourire. Mais l'atout majeur de ce livre est certainement ses trois personnages principaux: Samantha, sa grand-mère et la soeur de cette dernière.Ces femmes sont atypiques, névrosées voir totalement coupées de la réalité; l'occasion pour l'auteur de faire naître des situations incongrues. Samantha, l'héroïne, a peur

 

des bus, des voitures, des fleurs, et préfère rester enfermée chez elle. Sans grande expérience de l'amour et des relations humaines, elle travaille pourtant pour le courrier du coeur d'un magazine et conseil le ses lecteurs d'un vielle femme sage et aguerrie.

 

 

Cependant le personnage qui a le plus retenu mon attention est la grande-tante.

 

Cette vieille dame vit dans l'attente du retour de son prétendant disparu pendant la seconde guerre mondiale et auquel elle n'a jamais renoncé. Peintre en théière, elle évolue dans un monde romanesque où tous les sentiments sont exacerbés. Ce personnage est un vrai régal.  L'auteur ne ridiculise jamais ses personnages mais laisse plutôt un regard attendrissant sur eux.

La lecture de la quatrième de couverture, nous laisse penser que Miss Sweety peut être considéré comme un roman policier. Attention, on est très loin de ce genre littéraire; le côté "enquête" est secondaire. Ici, on pourrait plus y voir la chronique d'une tranche de vie, un récit drôle teinté de romance ou encore un style légèrement chick-lit.  


 

Teinté par une atmosphère anglaise qui sent bon le thé et lesmuffins, Miss Sweety vous fera passer un agréable moment avec la venue des beaux jours.


Valerie-Saubadex200.jpg

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sloopy
commenter cet article

commentaires