Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 00:00

918682-gfTitre original: Der Erdbeerpflücker


Année de parution en France: 2007


Note:

 

 

  premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4


Quatrième de couverture:

 

ATTENTION NE PAS LIRE SI VOUS NE SOUHAITEZ PAS CONNAITRE L INTRIGUE


Lorsque sa meilleure amie Caro est retrouvée assassinée, Jette jure publiquement de la venger, attirant ainsi sur elle l'attention du meurtrier. Chaque jour, Jette essaie de se reconstruire et d'oublier. Elle fait bientôt la connaissance d'un garçon qui semble pouvoir lui redonner le goût de vivre, et tombe éperdument amoureuse. Une rencontre qui pourrait l'aider à surmonter la mort de son amie. Peut être....

 

Avis:

 

Le cueilleur de fraises est une très bonne surprise. Habituée aux "polars noirs", j'ai longtemps repoussé cette lecture de peur d'avoir un roman version bibliothèque rose et le club des cinq. Les avis sur ce livre étaient très partagés mais je me suis laissée tenter par le cueilleur de fraises et sa couverture alléchante.

Monika Feth choisit une narration aux multiples intervenants avec un lecteur omniscient. Ainsi on passe de l'inspecteur de police, à la romancière, aux jeunes héroïnes sans oublier le tueur. L'auteur nous laisse pénétrer dans la tête de tous les protagonistes et cela devient des plus intéressants quand il s'agit du meurtrier.

Dès les premières pages, nous savons qui est le coupable et ses pensées. Monika Feth va justement en profiter pour installer un décor angoissant et pressant au fur et à mesure que le dénouement approche. Nous savons qui est le tueur, toutes les preuves sont devant nos yeux et les personnages ne font le lien. La pression monte....

Certes les crimes sont moins nombreux et moins détaillés que dans un polar classique mais il en reste pas moins qu'il sont "actuels" et violents. L'absence de descriptions minutieuses des meurtres contribue à ce que le roman soit lisible par un public adolescent. 

Dommage que le final soit aussi court et un peu étrange à mon goût.


Alors oui, le cueilleur de fraises ne fera pas le bonheur des lecteurs assidus de polars et de thriller, mais il n'en reste pas moins une livre bien mené et frais pour un collection Livre de Poche Jeunesse qui ne cesse de me surprendre.

 

Si ce type de collection et ce style de roman incitent les adolescents et les moins jeunes à lire, on ne peut que les en féliciter.

 

Les éditions "le Livre de Poche" vous permettent de lire les 28 premières pages du Cueilleur de Fraises

link

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marie 30/04/2011 23:48


Il me tentait bien ce livre mais certains avis plutôt négatifs m'avaient un peu refroidie...ton billet me donne envie de regarder ça de plus près !


Sloopy 02/05/2011 10:13



Il ne faut pas s'attendre à un Mickael Connelly ou un Stieg Larson mais Monika Feth a su trouver un style agréable à lire et bien construit.



Violette 24/04/2011 18:48


ah m...! :-O :-))


Sloopy 25/04/2011 12:34



je croyais aussi que c'était du chocolat...



Violette 23/04/2011 23:42


on peut dire en tout cas que la couverture est appétissante!


Sloopy 23/04/2011 23:51



en fait je crois que c'est du sang qui coule le long de la fraise...