Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 17:11

9782352870180FSTitre original: Matilda's last waltz

 


Note:


premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4


 

Quatrième de couverture:


Dans la chaleur étouffante du bush australien, Mathilda, treize ans, fait ses adieux à sa mère. Quelques voisins sont rassemblés autour de la tombe, pour rendre un der­nier hommage à cette femme courageuse.

Un peu à l'écart, le père de Mathilda n'a qu'une hâte : que tout cela se termine afin qu'il puisse vendre le domaine de Churinga. Mathilda, elle, comprend que les choses ne seront jamais plus comme avant...

Cinquante ans plus tard, Jenny découvre le journal intime de Mathilda. À mesure que progresse sa lecture, l'angoisse l'assaille... A-t-elle bien fait de venir s'installer à Churinga ?

Par son atmosphère envoûtante, la force de ses person­nages, cette saga australienne s'inscrit dans la lignée des chefs-d'oeuvre de Colleen McCullough.

Tamara McKinley a été élevée par sa grand-mère en Australie. Publié dans dix-sept pays, La Dernière Valse de Mathilda a enthousiasmé des centaines de milliers de lectrices. En Suède, ce roman a été élu «saga de l'année».


 

Avis:

 

La dernière valse de Mathilda a été "mon coup de coeur " de cette rentrée scolaire.  Comme happée par les lignes qui défilaient,il m'a été difficile de lâcher ce livre jusqu'au dénouement final. Ce roman/ saga est passionnant et réellement envoûtant. Le lecteur est captivé par le destin de ces deux femmes malmenées par la vie et qui,  malgré des époques différentes, vont se construire ou se reconstruire au coeur du bush australien. photo4.jpgEn dépit des 50 ans qui séparent les deux histoires, Mathilda et Julia vont surmonter la dureté de l'outback (surtout pour des femmes) et lier leur parcours à la ferme d'élevage de Churinga. L'un des grands plaisirs de cette lecture est ce bush australien. L'auteur nous transporte au bout de quelques pages au coeur de l'immensité de ce paysage hostile où rien ne semble gagné. La sécheresse, les bêtes sauvages et la chaleur nous écrasent. Et pourtant, on ressent la fascination et l'amour de nos deux héroïnes pour ce territoire et son mode de vie. Coupé du monde, ces fermes d'élevage sont plus qu'un simple travail et Tamara McKinley nous permet de découvrir ce quotidien éprouvant entre passion et tradition. 


 

Comme vous aurez pu le deviner, La dernière valse de Mathilda est principalement destiné à un public féminin. Saga tragique et sentimentale, certains crieront qu'il s'agit là d'un roman niais ou rappelant "les oiseaux se cachent pour mourir". Cependant comme de nombreuses personnes, j'ai trouvé ce livre enivrant et son cadre australien a continué à m'accompagner bien après que "la dernière valse de Mathilda" est regagné ma bibliothèque. Alors ne boudez pas ce plaisir que je vous conseille vivement!!!

 


outback800x600.jpg

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Sloopy
commenter cet article

commentaires

Milly jess 28/04/2016 16:53

Un Gros coup de cœur pour moi .. Au point que j'ai acheté 4 autres romans de cet auteur <3

Luna 04/10/2011 18:52


Plus je vois ton article et plus j'ai envie de le lire !


Luna 27/09/2011 19:12


Tu me tentes beaucoup, là !


Sloopy 03/10/2011 21:29



Lance toi! c'est vraiment un régal



MyaRosa 26/09/2011 23:26


J'en garde un très bon souvenir. J'avais été agréablement surprise par ce roman qui m'avait fait voyager. Les images que tu nous montres sont magnifiques et me replongent dans l'univers du roman.
Merci !


Sloopy 03/10/2011 21:30



As tu lu d'autres romans de ce même auteur?



Sandrine(SD49) 26/09/2011 07:06


J'avais beaucoup aimé également, et les personnes auxquelles je l'ai prêté aussi.


Sloopy 03/10/2011 21:31



j'ai lu beaucoup d'avis positifs