Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 19:47

hush-hush.jpgAnnée de publication en France: 2010

 

Note: 

 

premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4premiere-etoile-lucien-jean-baptiste-L-4

 

 

 

Quatrième de couverture:

Son nom affole toutes les filles du lycée. Patch est beau, ténébreux, sulfureux. Mais lui ne voit que Nora...qui s'en passerait bien. Patch semble en savoir long, trop long sur son compte: la mort brutale de son père, son manque d'assurance, la moindre de ses pensées...L'attention qu'il lui porte la fascine, l'inquiète.

Qui est vraiment ce garçon? Est-il lié aux incidents bizarres qui se multiplient autour d'elle? Portland se bientôt le théâtre d'un combat vieux comme le monde. En suivant cette gueule d'ange jusqu'aux portes de la mort, la lycéenne risque bien de se brûler les ailes...

 

Avis:

 

Hush Hush surfe évidemment sur la vague Twilight et autres romans associé au terme "bit lit". Ce genre littéraire fait référence à des ouvrages destinées aux adolescents et plus particulièrement aux jeunes filles et qui met en scène des vampires, loup-garous ou tout autre monstre. Face à l'immense succès de ce style, le choix n'est pas évident parmi les nombreux ouvrages qui fleurissent dans nos librairies. Heureusement Hush Hush est un très bon choix. Comme la plupart des "bit lit", Hush Hush est très agréable à lire avec une écriture fluide et simple. Becca Fitzpatrick sait tirer son épingle du jeu et n'écris pas une "copie" de Twilight. Certes les thèmes abordés sont similaires avec une histoire d'attirance entre une jeune fille et un garçon mystérieux et le côté fantastique omniprésent du livre. Mais là où l'auteur change la donne, c'est en sachant préserver une partie du mystère jusqu'à la quasi fin du roman. On se doute bien ce que cache ce beau jeune homme mais l'histoire parallèle des attaques dont fait l'objet Nora reste plus sombre. Becca Fitzpatrick introduit plus d'action que Stepehenie Meyer et utilise quelques ficelles des romans plus adultes et noirs avec des attaques violentes et inquiétantes. 

L'histoire "d"amour" que l'on sait cousue de fils blancs entre Nora et Patch est pourtant moins directe et évidente que dans Twilight, ce qui n'est pas un défaut et bien au contraire. 

Il est cependant regrettable que le roman soit si court. Il laisse planer plein de zones d'ombre qui bien sûr donneront lieu à des suites. 

Seul bémol qui ne tient qu'à moi: "Patch", le prénom ou plutôt surnom du héros. Je ne cache pas que j'ai eu énormément de difficulté à assimiler ce sobriquet que j'ai trouvé à la limite du ridicule. 

En conclusion Hush Hush est un très bon roman "bit lit" qui se démarque de Twilight par des choix d'orientation différents en gardant cependant les atouts de son grand frère. Ce roman est addictif et signe certainement le début d'une longue série.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sloopy - dans Fantastique
commenter cet article

commentaires

nymeria 02/05/2011 20:35


Le tome 2 est encore meilleur que le premier selon moi. Le fantastique y est beaucoup plus présent, même si Patch n'apparait pas beaucoup. :( Et je préfère les anges aux vampires ;)


Sloopy 03/05/2011 13:05



il me tarde de le lire mais pour l'instant je ne le trouve pas encore d'occasion. C'est vrai que des anges ca change par rapport à la vague de vampires qui envahit nos livres



Mina 25/04/2011 18:00


Pourquoi toujours faire référence à Twilight ?
"Hush, hush" est un premier tome qui m'a beaucoup intriguée et dont le style est vraiment sympathique ; j'ai hâte de lire la suite ?


Sloopy 25/04/2011 20:48



moi aussi il me tarde de lire crescendo. Pour le parallèle avec Twilight, je plaide coupable. C'est certainement parce que je n'ai pas vraiment d'autres points de repère. Merci beaucoup pour ta
visite